miniature article revue blush catrice onaimelemaquillage.fr

Coucou les filles,

Après avoir parlé de quelques uns des rouges à lèvres de la gamme Luminous de Catrice, je vais vous présenter quatre blushs de la marque. Et autant vous le dire tout de suite, si vous ne connaissez pas ces produits, vous passez peut-être à côté de quelques chose.

aperçu intro article revue blush catrice onaimelemaquillage.fr

A l’heure actuelle je possède 4 teintes des « Defining Blush » que je vais vous présenter une à une. Je l’ai ai achetées au fur et à mesure de mes virées shopping en Allemagne, là où je me procure généralement les produits de la marque (ils sont aussi disponibles en ligne sur plusieurs sites). A environ 3,50€ l’unité, c’est le genre de produit que je glisse facilement dans mon panier (un peu trop facilement peut-être ^^).

aperçu teintes revue blush catrice onaimelemaquillage.fr

En ce qui concerne le packaging, on a quelque chose d’assez simple. Il s’agit de petit boîtiers assez compact en plastique transparent d’apparence solide avec une fermeture à claper classique.J’aime bien le fait que ce soit transparent car on voit immédiatement la couleur du blush. Et si au départ j’ai pu avoir des craintes quand à la solidité du boitier, je n’ai eu aucun problème notamment pour ceux que je possède depuis presque 2 ans.

aperçu packaging revue blush catrice onaimelemaquillage.fr

Il est maintenant temps de vous les présenter plus en détails. Pour le moment je possède les teintes: 040 Think Pink, 050 Apropos Apricot, 070 Pinkerbell et 080 Sunrose Avenue.

noms teintes blushs revue defining blush catrice onaimelemaquillage.fr

La première teinte « Pinkerbell », est l’une des plus colorée que je possède. C’est la dernière qui s’est ajoutée à me petite collection (d’où le fait qu’on ait l’impression qu’il n’a même pas été utilisé ^^). Il s’agit d’un rose mat bien intense qui peut faire peur à première vue, mais je vous assure qu’une fois appliqué et estompé il a un rendu tout à fait portable. C’est le genre de teinte que porterais volontiers vers la fin du printemps, quand j’aurais un petit hâle car pour le moment je trouve ma peau bien trop pâle pour pouvoir le porter.

swatch teinte 070 Pinkerbell blush catrice revue onaimelemaquillage.fr

« Think Pink » est également une couleur pleine de pep’s. Si je devais la décrire je dirais que c’est une mélange entre un corail à 1/3 et un blush rose comme celui d’avant à 2/3. Elle est légèrement moins pigmentée que la teinte précédente et a un fini mat également. Selon moi, c’est le genre de teinte que l’on peut porter tout au long de l’année, même en plein cœur de l’hiver pour avoir une petite touche colorée.

swatch teinte 040 Think pink blush catrice revue onaimelemaquillage.fr

J’ai ensuite la teinte « Apropos Apricot » qui cette fois-ci est un peu plus discrète que les précédentes bien que ce soit, comme son nom l’indique, une jolie teinte « abricot ». A noté que celui-ci à un fini satiné mais c’est très justement dosé et subtil à souhait. A la fin de l’été, sur un teint bronzé il est du plus bel effet.

swatch teinte 050 Apropos Apricot blush catrice revue onaimelemaquillage.fr

Et enfin « Sunrose Avenue », mon préféré, est un blush « bois de rose poudré ». Je suis très déçue car les deux photos ne lui rendent absolument pas justice, c’est vraiment dommage (et pourtant j’ai recommencé les prises de vues plusieurs fois :/)! La teinte est vraiment magnifique, discrète et satinée.

swatch teinte 080 Sunrose Avenue blush catrice revue onaimelemaquillage.fr

Bien que certaines teintes soient saisonnière, je suis ravie d’avoir chacune d’entre elles. La pigmentation varie parfois d’une teinte à l’autre et n’est pas folle mais permet du coup de moduler parfaitement la quantité que l’on souhaite appliquer. Pour le prix je trouve que c’est tout à fait correct et si jamais ils devaient sortir de nouvelles teintes j’y jetterais un coup d’œil c’est certain.

photo fin article revue blush catrice onaimelemaquillage.fr

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez et si vous seriez tentée par certaines teintes :).

A demain pour un nouvel article ;)!

0
Share
miniature article contouring maybelline

Hello les filles,

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un produit pour le teint, ce qui est plutôt rare sur le blog. Généralement je préfère présenter des produits, des palettes, ou proposer des maquillages, je suis bien plus à l’aise dans cet exercice. Mais depuis quelque temps déjà je me rend compte que j’achète un peu plus de produit pour teint. Après avoir porté un seul blush pendant des années, j’ai bien le droit. Mais aujourd’hui on ne va pas parler de blush ou de bronzer mais bel et bien de countouring, ce qui est tout nouveau pour moi.

Il y a quelques semaines je vous présentais la palette pour le visage de Tarte et je vous disais mon envie de tester une vraie poudre pour countouring, bien que ce ne soit pas une technique que je veuille appliquer au quotidien (loin de là, soyons clair ^^). Peu de temps après je suis tombé (par pur hasard bien sûr) nez à nez avec le duo Master Sculpt de Maybelline et je l’ai de suite acheté pour m’essayer au « sculptage » de visage ^^. A ~13€ je trouvais ça relativement correct.

packaging master sculpt countouring palette maybelline onaimelemaquillage

Le produit se présente dans le même genre de boitier compact que les poudres classique de la marque. Pour celles qui ne connaissent pas il y a deux étages, l’un où se trouve la poudre et lorsque l’on soulève on découvre un compartiment où il y un pinceau (ou une houppette pour les poudres). On remarque aussi la présence d’un miroir sur le clapet.

présentation master sculpt countouring palette maybelline onaimelemaquillage

Comme j’ai la peau très pâle j’ai choisi ce duo dans la teinte la plus claire, à savoir 01 Light/Medium, sachant que seules 2 teintes sont disponibles au total.  A l’image de la palette Tarte, les quantités de chacun des produits sont intelligemment réparties (deux tiers/un tiers environ) pour un total de 9g.

01 light medium master sculpt countouring palette maybelline onaimelemaquillage

Dans le magasin, je trouvais les teintes du duo vraiment idéales, mais une fois chez moi j’ai un peu déchanté et je me disais de plus en plus que la poudre sculptante avait vraiment beaucoup de sous tons chauds… presque orangés même. Finalement une fois swatché je me suis rassurée un peu dans le sens où ce n’était pas catastrophique mais j’avais toujours peur de me retrouver avec une marque orange en plein milieu de mes joues.

swatch light medium master sculpt countouring palette maybelline onaimelemaquillage

Comme j’étais un peu réticente, j’ai mis le produit de côté pour le tester un jour où j’avais beaucoup de temps devant moi au cas où il faille que je rattrape une catastrophe. Finalement une fois appliqué le résultat est plutôt joli je trouve.

J’ai suivi les conseils que j’ai pu lire un peu partout, à savoir que je l’ai appliqué dans le creux ce mes joues et je l’ai estompé vers de haut. Sur la photo on pourrait croire que j’ai quand même une trace mais en réalité je ne la voyais pas du tout.

résultat comparaison application master sculpt maybelline onaimelemaquillage.fr

Finalement pour être tout à fait honnête, bien que ça structure un peu mon visage je trouve que la différence n’est pas flagrante par rapport à quand je réchauffe mon teint juste avec un bronzer, surtout que la teinte s’en rapproche quand même beaucoup finalement.

Je suis contente d’avoir testé mais je suis sûre qu’il existe des produits bien meilleurs pour le faire. D’ailleurs si vous avez un chouchou, partagez-le en commentaire parce que je suis tentée de trouver un autre produit du coup ^^.

Voilà voilà, j’espère que cet article aura pu vous être utile et que je vous aurai pas choqué avec ma tête bizarre xD.

A demain pour un nouvel article, le challenge #1jour1article continue :)

0
Share
miniature article palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

Hello,

Vous connaissez sûrement Tarte? Pour ma part cette marque fait partie de celles que je suis le plus frustrée de ne pas pouvoir acheter en France. Bon apparemment depuis peu on pourrait être livré en France… Mais bref, à force d’en entendre parler j’ai finalement craquer pour un de leurs produits: la Tartelette Palette que je vous présentais l’année dernière. Depuis une seconde édition est sortie, la Tartelette In Bloom et en attendant de pouvoir me la procurer j’ai voulu tester la marque sur un autre terrain, à savoir les produits pour le teint. J’ai été sage, ne pouvant pas swatcher les produits je me suis pas lancée dans l’achat d’un fond de teint (pourtant très réputé) ou d’un anti-cernes, j’ai choisi la palette pour le teint Park Ave Princess.

aperçu sb palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

Entre leurs fameux blushs et leurs bronzers j’ai beaucoup hésité pour finalement craquer pour cette palette. Le bronzer Park Ave Princess de la gamme Amazonian Clay matte Bronzer étant très apprécié Tarte a décidé de proposer une palette réunissant le bronzer ainsi qu’un blush et un highlighter.

La palette en elle-même est très jolie et différente de ce que l’on peut voir habituellement du fait de sa couleur bronze. On ne le voit pas sur la photo mais le fini est comme « satiné », c’est vraiment très joli. Elle est assez compact et donc idéale pour être transportée. C’est clairement plus pratique que de devoir emporter un bronzer, un blush et éventuellement un highlighter dans des boîtiers individuels.

boitier palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

Quand on ouvre la palette on découvre les 3 produits à savoir: le fameux bronzer Park Ave Princess, le blush Glisten dont j’ai également eu pas mal d’écho, ainsi que l’highlighter Champagne. Le bronzer étant le produit « principal » il est présent dans un pan entier qui contient 6,5g de produit. Le blush et l’highlighter se partagent donc le second pan qui contient 3g de chaque. Je trouve ça parfaitement équilibré pour l’utilisation qu’on a de ces produits. Enfin, personnellement je met plus de bronzer que de blush et d’highlighter :P!

aperçu palette noms park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

produits palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

Malgré les swatchs que j’ai pu voir sur internet avant l’achat, avec ma peau ultra pâle j’avais un peu peur que le bronzer ne me convienne pas. Finalement il n’en est rien, il est idéal pour ma carnation, puisqu’il n’est ni trop foncé ni trop « chaud ». Pour celles que ça peut intéresser, mon bronzer habituel, le Milk Chocolate Bronzer de Too Faced à été détrôner. Je lui préfère celui de Tarte qui, bien qu’étant quasiment dans la même teinte, est plus pigmenté. Le blush quant à lui est plutôt joli, il est assez intense et lumineux car il contient des micro particules dorées. Enfin pour l’highlighter, je regrette qu’on ne voit pas bien son intensité. Côté teinte, il se rapproche du Marylou Manizer de The Balm mais celui-ci est clairement moins intense et lumineux. En même temps, difficile de battre le Marylou Manizer honnêtement ;).

swatchs palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.fr

Comme vous le savez peut-être je ne suis pas très à l’aise (ça se voit pas besoin de le dire haha) quand il s’agit de prendre des photos de mon visage en entier mais je voulais quand même vous montrer ce que ces produits donnaient. Autant j’arrive assez bien à prendre mes yeux mais pour mon visage c’est une épreuve, allez comprendre, je n’ai pas trouvé la « technique » s’il y en a une.

aperçu application palette park ave princess tarte revue onaimelemaquillage.frA vrai dire, je ne sais pas si on pourra bien distinguer les différents produits ^^.

En tout cas j’ai placé du bronzer sur les contours de mon visage, c’est-à-dire les côtés de mon front et près de tempes. Pour tenter d’affiner un peu mon visage j’en ai appliqué également un peu (même si on pourrait croire qu’il y a un gros trait ^^) de mes oreilles vers mes joues à la manière d’un contouring, ainsi que sous ma mâchoire. Mais je dois dire que je pense essayer un « vrai » produit de contouring prochainement. Pour le blush, logiquement j’en ai placé sur mes joues, en remontant vers mes oreilles. Et enfin, la touche finale: une pointe d’highlighter sur le haut des joues, mais on ne voit pas malheureusement.

 

Et voilà, je pense que vous l’aurez compris, j’aime vraiment cette palette, qui convient à ma peau claire. Je serais tout à fait susceptible de craquer à nouveau pour des produits teint de la marque. Les produits que j’ai pu tester sont de bonne qualité, idéalement pigmenté et facile à travailler. Et puis côté packaging, je suis souvent sous le charme.

Pour celles que ça pourrait intéresser, sachez que j’ai shoppé cette palette sur le site d’Ulta pour 34$ (puis rapatrié via LeslieShoppingUSA, oui encore elle ^^), un prix que je trouve plutôt correct.

J’espère que cet article aura pu vous être utile si vous vous demandiez de ce que valaient les produits Tarte pour le teint. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à me poser des questions si besoin :).

 

 

 

0
Share
miniature enlumineur beat the blues mememe onaimelemaquillage

Hello les filles,

Comme beaucoup d’entre nous, j’aime tester de nouveaux produits, de nouvelles marques… C’est le cas pour le produit dont je vais vous parler aujourd’hui, l’enlumineur Beat the blues de la marque MeMeMe que je ne connaissais pas du tout. Je vous cache pas que je l’ai découverte un peu par hasard en me perdant sur des e-shop tels que Kosmetik4less ou Maquialia. En ce moment beaucoup de produits sont en promotion sur ce dernier.

Etant donné qu’il m’a plutôt plu, j’ai décidé de vous présenter cet enlumineur « Beat the Blues ». Déjà, je dois dire que le nom m’a beaucoup plu :). Au-délà de ça, côté présentation, on a quelque chose d’assez simple dans un flacon de verre transparent. Les dessins sur le devant me plaisent bien, c’est joli sans être surchargé.

présentation enlumineur beat the blues mememe onaimelemaquillage

Pour ce qui est de l’applicateur, je dois vous dire qu’il n’est franchement pas extraordinaire. On a quelque chose d’assez basique avec des poils en plastique un peu « grossiers » où certains décident de faire leur vie en partant dans tous les sens. Ça ne me dérange pas tant que ça puisque je termine l’application au doigt pour fondre la matière mais je tenais quand même à le dire.

présentation pinceau enlumineur beat the blues mememe onaimelemaquillage

Côté teinte, j’ai choisi la « Oyster GOld » qui comme son nom l’indique est plutôt dorée. Le produit existe également dans une version plus rosée « Pink Pearl ». Etant donné mon amour pour l’highlighter Marylou Manizer de The Balm, qui est plutôt doré, je me suis dirigé vers l’enlumineur liquide doré également.

Pour vous donner une idée du rendu du produit j’ai fait des swatchs. D’abord j’ai placé une « grande quantité » pour voir la teinte, puis j’ai estompé la matière pour se rendre compte du rendu. Une fois appliqué sur le visage, je trouve qu’il est tout de même plus discret (car encore plus estompé).

v0MJo3

Finalement je suis assez contente d’avoir acheté ce produit car pour quelques euros (3,70€ mais 7,40€ normalement), je trouve qu’il est joli et d’assez bonne qualité. La couleur est assez intemporelle et convient même pour l’hiver. Grâce à ce produit, j’ai pu expérimenter une texture différente que j’ai appris à maîtriser et a apprécier. Cependant je doute que je choisisse ce genre de produit plus souvent que mes enlumineurs poudre classique, car c’est quand même un peu plus simple et rapide à appliquer ;).

S’il peut vaguement faire penser à l’highlighter High Beam de Benefit au niveau du format, je ne pense pas qu’il soit comparable, tant concernant la texture que la couleur.

Voilà, j’espère que ce petit article vous aura plu. Sachez qu’il signe mon « retour » (c’est une pause 10 jours n’est-ce pas?). Je vais essayer de publier plus régulièrement à nouveau :). Passez une bonne journée.

0
Share
miniature 3 article blush afterglow teinte obsessed urban decay onaimelemaquillage.fr

Coucou les filles,

Il y a quelques mois je vous présentais les palettes de blushs de Makeup Revolution, et j’arrivais à la conclusion qu’avec 16 teintes de blushs je n’aurais probablement plus besoin d’acheter de blushs. Oui mais voilà, après un no-buy de 3 mois et un code promo -25% chez Sephora, ce qui devait arriver arriva: j’ai craqué pour un blush de chez Urban Decay.

revue blush afterglow obsessed urban decay onaimelemaquillage.fr

Urban Decay est vraiment une marque que j’apprécie, comme beaucoup d’entre nous. J’ai succombé aux 3 premières déclinaisons des palettes Naked, ainsi que la Vice 3 et dernièrement l’anti-cernes Naked Skin s’est imposé au rang de n°1 de mes anti-cernes chouchous. Mais franchement, 30€ le blush (ok 29,50€)? Enfin… 22€ grâce aux -25%. Mais même à ce prix-là, je me suis dit qu’ils devaient avoir quelque chose de spécial. Urban Decay nous annonce que ces blushs ont « une tenue infaillible, une texture ultrafine et extrêmement fondante ». J’espère que les promesses seront tenues. Je vous présente aujourd’hui la teinte que j’ai choisie: Obsessed, un petit rose mat.

revue blush afterglow teinte obsessed urban decay onaimelemaquillage.fr

Le prix élevé du produit doit sûrement en partie s’expliquer par le packaging! De la création à la production, ça a probablement dû leur coûter pas mal, mais je dois dire qu’il est vraiment sublime, du boîtier du blush jusqu’au carton d’emballage! Au final, on finira par ne garder que le blush mais bon ^^.

revue blush afterglow teinte obsessed packaging urban decay onaimelemaquillage.fr

Le boitier qui contient le blush est vraiment de toute beauté. On a quelque chose de très compact et très chic dans une matière brillante semblable à du métal (qui garde malheureusement les empreintes de doigts) avec une fermeture aimantée. Les initiales transparentes laissent légèrement entrevoir, à travers une « grille » de plastique, la couleur du blush.

revue blush afterglow teinte obsessed boitier urban decay onaimelemaquillage.fr

Une fois ouvert, on découvre la vraie couleur du blush. Pour ma part la teinte Obsessed est un rose mat. Plutôt classique comme couleur mais toutefois assez rare côté fini, car j’ai l’impression que le mat se fait de plus en plus rare. Moi la première j’aime assez les blushs satinés.

revue blush afterglow teinte obsessed intérieur boitier urban decay onaimelemaquillage.fr

Bien sûr un petit swatch s’imposait bien que la couleur réelle soit très fidèle à la couleur que l’on voit dans le pan. Côté texture je dois dire que la promesse est tenue, on a quelque chose de velouté, très agréable à toucher.

couleur blush afterglow teinte obsessed urban decay onaimelemaquillage.fr

Appliquée telle qu’elle, la couleur peut faire un peu peur (genre: « bonjour je suis une barbiiiiie »), mais une fois estompée c’est très joli, ça donne un effet « rose aux joues » tout mignon.

swatch blush afterglow teinte obsessed urban decay onaimelemaquillage.fr

Je dois avouer que sur ma carnation, le rose fait parfois enfantin contrairement à d’autres blushs plus soutenus mais finalement j’aime bien.

blush afterglow obsessed boitier urban decay onaimelemaquillage.fr

 

Pour la tenue, je dirais qu’elle est correcte. La promesse d’un blush qui tient 8 heures est vraie. Bien sûr comme pour n’importe quel blush, à la fin de la journée la couleur s’est tout de même un peu estompée mais elle est toujours bien présente, tandis que le fini reste mat tout au long de la journée.

J’ai fait cette photo entre midi et deux, et le résultat me plaisait toujours, bien que la couleur soit légèrement moi intense que le matin lors de l’application.

 

 

revue blush afterglow obsessed boitier urban decay onaimelemaquillage.fr

Finalement que dire de ce produit… Honnêtement je ne regrette pas d’avoir dépensé plus de 20€ pour ce produit. En plus d’être un bon produit qui tient ses promesses c’est un très bel objet. Cependant, vu le prix, je ne suis pas prête de me faire une collection des blushs Afterglow. Il restera surement un exemplaire unique tel un objet de collection, sauf que je le porterais bien sûr. Enfin, je dis ça alors qu’une seconde teinte (Fetish) me fait déjà envie ^^’ (jenaipasbesoin, jenaipasbesoin ><).

Pour celles que ça pourrait intéresser, les produits Urban Decay sont vendus en exclusivité chez Sephora (et de temps en temps dans les boutiques éphémères de la marque). Mais à 29,50€, je vous recommande définitivement d’attendre un code promo ;).

Bref, voilà comme d’habitude j’espère que cet article vous aura plu. J’en pouvais plus de galérer à faire des photos correctes, du coup j’ai sorti mon mini « studio photo ». Autant vous dire que je me demande encore pourquoi je l’ai pas sorti dès cet automne…

Sinon, n’hésitez pas à me dire quels sont vos blushs favoris ou si une marque en particulier se démarque selon vous.

2
Share
miniature blush palette hot spice  sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Coucou,

Si vous avez lu mon dernier article, vous saviez déjà que j’allais parler de ces palettes de blushs aujourd’hui. Pendant longtemps j’ai porté le même blush, tout les jours et ça pendant des mois… puis j’en ai eu marre, alors j’ai progressivement commencé à agrandir ma « collection ».

Il y a quelques semaines maintenant, j’ai passé une grosse commande sur le site Maquillalia et j’ai glissé dans mon panier ces deux palettes de blushs de chez Makeup Revolution. Pourquoi deux? Tout simplement parce que je n’ai pas réussi à me décider. Et puis, à 8€ la palette, je ne voyais pas de raison de me « priver » :).

blush palette makeup revolution onaimelemaquillage

Pour info, Makeup Revolution est une marque anglaise que l’on trouve de plus en plus facilement en France, notamment via des sites internet qui commercialisent la marque et qui livrent en France. Ils sont connus pour proposer des produits cosmétiques à petits prix mais aussi pour leur « dupes » de produits de grandes marques ayant beaucoup de succès, comme les blushs ultra lumineux en forme de cœur que je vous présentais sur le blog il y a quelques mois maintenant.

J’ai donc voulu tenter l’expérience, et voir ce que valait leur palettes. J’ai choisi ces palettes de blushs car, bien qu’étant « palette addict », je n’en ai étonnement principalement que pour les yeux. Mon choix s’est donc porté sur ces deux petites palettes.

blush palette sugar and spice ouverte makeup revolution onaimelemaquillage

La première palette est la « Sugar and Spice », elle contient majoritairement des blushs rosés, tandis que la seconde « Hot Spice » est composée de blushs plutôt orangés/corails. Sachez que la marque en propose également une troisième « All about pink » qui, comme son nom l’indique, contient que des blushs roses (mais vraiment roses!).

blush palette aperçu couleurs makeup revolution onaimelemaquillage

Côté packaging, rien de fou, ce sont des palettes noires en matière plastique plutôt « brillante ». Malheureusement elles marquent assez facilement les chocs ou éraflures (les miennes ont déjà quelques traces sur le dessus). Cependant elles paraissent tout de même assez solides, la fermeture est classique mais efficace. Pour les différencier, il faut se référer à leur noms inscrit au dos. Et enfin on notera que les palettes possèdent un grand miroir, ce qui est toujours appréciable.

packaging blush palette makeup revolution onaimelemaquillage

Pour ce qui est des palettes, plus en détails, sachez que j’ai été agréablement surprise. Je m’attendais à ce que les fards soient assez poudreux ou trop « flashy » mais la qualité des fards et la sélection des teintes est vraiment correcte.

blush palette hot spice sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Je dois avouer que j’ai une petite préférence pour la version « Sugar and Spice » qui allie des blushs roses et d’autres plus orangés et plus « discrets ».

blush palette sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Grâce à toutes ces teintes j’ai l’impression que je pourrais l’utiliser toute l’année à vrai dire. Je verrais si c’est réellement le cas ou non dans les prochains mois. En ce moment, sur ma peau – légèrement – halée, j’aime porter des couleurs assez intenses, roses ou corail et cette palette en contient.

zoom blush palette sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Sachez que les 6 fards que vous avez vu précédemment sont mats mais elle contient également deux fards extrêmement lumineux. L’un est selon moi clairement un highlighter tandis que le second est un blush rose très satiné (il ne contient pas de paillettes). Ces fards-ci sont très jolis dans la palette, j’apprécie le travail qui a été fait, c’est un très bel effet visuel.

zoom 2 blush palette sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Je ne sais pas si je porterais le « blush/highlighter » le plus clair car il est vraiment très lumineux (avec un effet « givré ») et a quelques reflets roses, mais pourquoi l’utiliser en fard à paupières ou en touche lumière en coin interne… Y’a plus qu’à tenter :).

swatch blush palette sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

La seconde palette, la « Hot Spice », n’est pas moins jolie mais contient exclusivement des fards dans les tons orangés/corails. Certaines couleurs se rapprochent des teintes déjà présentes dans la palette précédente mais ce ne sont pas exactement les mêmes.

blush palette hot spice makeup revolution onaimelemaquillage

En dehors des couleurs, cette palette-ci est différente de la précédente également du fait qu’elle contienne des fards pailletés. Selon moi deux sont clairement pailletés (le troisième de la ligne du haut et le premier de celle du bas) tandis que deux autres n’en contiennent que quelques unes (le premier en haut et le deuxième en bas). Au départ j’ai cru qu’elles provenaient des autres fards et qu’elles se seraient dispersées pendant le transport mais apparemment en les swatchant, ces fards contiennent tout de même quelques paillettes. Les deux derniers semblent quant à eux dépourvus de paillettes, mes deux préférés.

zoom blush palette hot spice makeup revolution onaimelemaquillage

A l’image de sa sœur, la palette Hot Spice contient également deux fards « highlighter » (à droite), que je trouve bien plus jolis que les précédents. Encore une fois j’aime beaucoup l’effet marbré du fard.

swatch highlighter palette hot spice & sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

Ils sont moins lumineux, notamment l’highlighter clair (en bas à droite sur la photo précédente) qui n’a pas cet effet givré/glacé blanc que pouvait avoir l’autre. Je regrette de ne pas avoir réussi à photographier correctement ces deux fards, qui ne paraissent pas du tout lumineux sur la photo…

swatch blush palette hot spice makeup revolution onaimelemaquillage

Je n’ai pas fait de swatchs de l’ensemble des blushs de ces deux palettes mais j’en ai quand même fait 4 de chacune des deux palettes. Je pense sincèrement que vous pourrez trouver de plus beaux swatchs si jamais vous êtes intéressées.

Voici donc quelques teintes de la palette Sugar and Spice. Pour obtenir cette pigmentation, je suis passé à deux reprises sur le swatch. Mais je trouve la pigmentation correcte et l’intensité des fards vraiment satisfaisante. Je n’hésiterais pas à combiner certaines couleurs pendant l’hiver par exemple pour rendre les couleurs un peu moins « colorées ».

swatch 4 blush palette sugar and spice makeup revolution onaimelemaquillage

De même pour la palette Hot Spice. J’ai procédé de la même façon pour faire ces quelques swatchs, deux passages et je me suis placée devant ma fenêtre pour faire la photo.

swatch 4 blush palette hot spice makeup revolution onaimelemaquillage

Enfin bref, bien que certaines teintes se ressemblent (puisque j’ai choisi de prendre les 2 palettes), je ne regrette pas mon achat. Pour seulement 16€ (soit 1€ le blush au final), je me retrouve avec un bel éventail de couleurs allant de teintes très vives et colorées à d’autres plus neutres et douces. J’ai également le choix parmi plusieurs finis: complètement mat, satiné ou même pailleté. La présence des fards « highlighters » peut également permettre de transformer un blush mat en blush satiné, il vous suffira d’appliquer le fard mat en premier puis d’ajouter par dessus une petite touche de l’highlighter de votre choix.

pinceau blush palette hot spice makeup revolution onaimelemaquillage

Honnêtement je pense qu’avec ce genre de palettes les possibilité sont énormes. Si vous ne possédez pas beaucoup de blushs et que vous voulez agrandir votre collection sans vous ruinez ça peut être une bonne solution. Sachant qu’un blush L’Oréal coûte environ 10€ généralement, les Milani sont revendu 8€ la plupart du temps et que les grandes marques se lâââââchent côté prix pour leur blushs individuels (29,50€ un Urban Decay, 26,95€ pour Make Up For Ever ou encore 30€ le Nars…), le choix était vite fait, j’ai pas vraiment eu à réfléchir en fait ^^. A vous de voir :).

J’espère sincèrement que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à me dire si vous seriez tentée ou si vous préférez choisir vos teintes de blushs au cas par cas :). Je vous souhaite une bonne fin de journée :).

0
Share
miniature article highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer

Hello hello,

Ça y est, on est clairement en été désormais, le vrai. C’est-à-dire qu’il fait tellement beau et chaud qu’on s’en plains (et moi la première puisque je préfère l’hiver, oui oui). Mais en été je n’aime pas me retrouver avec mon visage « glowy » à cause de la chaleur, je ressors alors mes highlighter.

Bref, vous l’aurez donc compris aujourd’hui je voudrais parler d’highlighter, un produit que j’utilise bien plus en été qu’en hiver. Déjà l’année dernière j’avais sélectionné le Mary-Lou Manizer de The Balm dans mes  favoris de l’été et pour cause, il est très joli, très intense et permet d’avoir un highlight super lumineux sans que ce soit à cause de la chaleur ambiante. Pour ma part je préfère me faire un teint relativement mat et utiliser un highlighter pour contrôler mon « glow » ;).

Récemment je me suis fait plaisir et j’ai acheté un second highlighter de la marque, j’ai nommé le Cindy-Lou Manizer. L’occasion pour moi de les comparer et d’inaugurer un nouveau type d’article, les « duel de #quelquechose ».

Alors, est ce qu’ils se ressemblent, lequel choisir?

highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Pour commencer comment parler de produits The Balm sans parler de leur packaging? Ils sont tout simplement superbes. J’y accorde moins d’importance que la qualité du produit bien évidemment mais il faut avouer que la marque mise juste avec ce genre de packaging vintage super travaillé.

packaging highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

L’avantage c’est qu’il n’y a pas que les boites qui sont jolies, les produits sont pareils. Il m’est déjà arrivé d’avoir entre les mains de superbes packaging, des boîtes qui pourraient être exposées et que j’ai eu du mal à jeter, desquelles j’ai sorti des produits banals. Ça peut parfois être décevant, mais là ce n’est pas le cas.

packaging produit highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Le boitier de base des deux highlighters est similaire, simple, compact, pratique grâce au miroir et solide. L’étiquette collée sur le dessus colle bien au boitier. En tout cas pour le moment elle ne se décolle absolument pas sur le mien :).

boitier produit highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Comme je vous le disais j’ai le Mary-Lou Manizer depuis plus d’un an maintenant et le boitier est quasiment intact, il y a juste quelques petits éclats dans la peinture, bien que je l’ai emmené en vacances.état produit highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Mais bref, je crois qu’on a assez parlé de l’extérieur, alors passons au vif du sujet maintenant.

Les deux highlighters sont totalement différents. Non pas en terme de texture ou de fini étant donné que les highlighters The Balm sont principalement connus pour leur intensité. Je parle uniquement des teintes, j’irais même jusqu’à dire qu’elles sont opposées.

comparaison highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Le Mary-Lou Manizer est un enlumineur plutôt clair, ayant un espèce d’effet glacé sur la peau. Quand je regarde le produit de près (de trèèès près ^^), j’ai l’impression que les particules qui reflètent la lumière sont un peu « argentées » (je dis particules car ce ne sont pas des paillettes).

Si jamais vous avez cet highlighter n’hésitez pas à me dire si vous êtes d’accord :).

swatch mary-lou manizer the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Au quotidien lorsque je veux porter cet enlumineur (même si je n’en met pas quotidiennement), j’en prélève une toute petite quantité que j’applique sur le haut de mes pommettes, et ensuite j’estompe vraiment la matière car je préfère avoir un rendu lumineux discret et diffus.

mary-lou manizer porté the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Et qu’en est-il du Cindy-Lou Manizer alors? Immédiatement on remarque que celui-ci est plus rosé. Et je préfère être honnête avec vous, quand je l’ai reçu et que je l’ai swatché pour la première fois, j’ai eu peur. Je me suis demandé pourquoi je l’avais acheté étant donné qu’il ressemblait tout simplement à un fard à paupières rose ou un blush super lumineux…

Mais heureusement une fois la matière estompé, le blush rose se transforme en un joli enlumineur au reflets rosés (ouuuf). Dans celui-ci on dirait qu’il y a un mélange entre les particules argentées, encore une fois, mais aussi roses.

swatch cindy-lou manizer the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Pour celui-ci je n’ai encore pas de photo porté, car j’ai encore très peu bronzé et que je pense qu’il ira davantage dans quelques semaines, quand j’aurais peut être (un peu) bronzé.

Je trouve qu’on voit bien la différence entre les deux swatchs, mais les deux directement l’un à côté de l’autre c’est encore plus flagrant. Finalement on remarque quand même que la Mary-Lou Manizer est plus intense que l’autre.

comparaison swatch highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Voilà, en bref, ce qu’il faut donc savoir, c’est que ces deux enlumineurs ne se ressemblent absolument pas. Si je devais n’en garder qu’un je crois que je choisirais quand même le Mary-Lou Manizer, mais je pourrais très bien changer d’avis puisque comme je vous l’ai dit j’ai encore très peu utilisé le Cindy-Lou Manizer.

avis highlighter the balm mary-lou manizer vs cindy-lou manizer onaimelemaquillage

Quoiqu’il en soit ce sont tout les deux de très bons highlighter, avec une intensité assez dingue. Si d’ordinaire vous préférez les enlumineurs légers et discret il faudra avoir la main légère et bien estomper le produit :).

Si vous êtes sous le charme de ce produit, sachez que vous pouvez le trouver un peu partout sur le net maintenant, TheBeautyst, Maquiallia, Kosmetik4less, et même BeautéPrivée, lors de ventes The Balm où les prix sont très intéressants. Pour ma part je l’ai acheté sur Maquillia lorsqu’il était en promotion à 14,35€.

Voilà, j’espère que cet article vous aura intéresser, j’ai essayé de les comparer au mieux et d’expliquer les différences :).

Dites-moi si vous avez l’un de ces highlighters ou sinon quel est votre chouchou.

A très vite, passez une bonne journée.

P.S: Oui, j’ai décidé qu’on pouvait mettre un « P.S » dans un article de blog ;D. Les petites décos de cet article on été prises sur le blog de  Minieco, imprimés et découpés, rien de plus.

1
Share
miniature article 3 the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Hello les filles,

Aujourd’hui je vous propose un article sur un produit que vous avez probablement dû voir passer sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Il s’agit de la mini version du coffret de bronzers The Black Book of Bronzers sorti à la fin de l’année dernière et qu’on avait pu voir sur quelques « grandes » chaînes Youtube par exemple.

aperçu the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Cependant il me semble que ce produit n’avait pas été en vente, ou en tout cas pas en France. Enfin quoiqu’il en soit, de toute façon cet énorme produit n’était pas idéal pour un usage personnel selon moi. En revanche Too Faced a décidé de proposer à la vente une petite version du coffret, qui immédiatement parait plus adapté.

Côté packaging on a quelque chose de bien plus compact. Pour vous donner une idée, j’ai placé le « livre » à côté d’une palette Urban Decay.

aperçu taille the little black book of bronzers too faced VS Urban Decay

Côté épaisseur il n’est pas très grand nonplus, il est plus fin que la palette Naked par exemple.

aperçu épaisseur the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

A l’intérieur on retrouve donc 8 bronzers de la marque y compris la dernière née des teintes de bronzer, plus foncée, la « Dark Chocolate Soleil ». Un large éventail qui permet d’avoir un bronzer pour chaque occasion, mais surtout selon moi pour chaque saison.

8 bronzers the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Les illustrations de la page de gauche reprennent l’idée de changer de poudre bronzante pour chaque jour de la semaine.

illustrations the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Comme je vous le disais, selon moi le gros avantage de ce produit c’est de pouvoir adapter son bronzer au fil de l’année et de notre bronzage notamment. Si de prime abord ce produit peut paraître inutile ou farfelu, je trouve que finalement on s’y retrouve côté prix.

Une poudre bronzante classique de la gamme Chocolate Soleil coûte environ 26€ pour 10g de produit (jusqu’à 28€ pour la poudre Endless Summer). Dans le Book Of Bronzers en revanche, on retrouve 2,5g de chaque teinte pour 46€ (sur Sephora.fr). Au final vous avez donc 17,5g de produit total pour 46€, ce qui est raisonnable.

Pour vous donner une idée de la taille des « pans », sachez qu’ils font la même taille que les ombres à paupières Kiko, si vous êtes habituée à ces ombres :).

aperçu taille pans the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Pour les swatchs je vous épargne les exemples portés, parce que je suis toujours blanche comme un linge actuellement (et que ma peau et moi on est pas trop copines en ce moment), mais je voulais quand même que vous puissiez vous rendre compte des différentes tonalités, alors je vous propose des swatchs « classiques ». J’ai commencé par celui que je connaissais, le Milk Chocolate Soleil puis j’ai tourné dans le sens des aiguilles d’une montre.

swatchs the little black book of bronzers too faced droite onaimelemaquillage (coupé)

Après ça, je pense que vous ne pouvez qu’être d’accord avec moi concernant ma « pâleur »… Il faut vraiment que le soleil s’installe définitivement :), ça devient urgent sinon je vais devenir transparente ^^.

La poudre Snow Bunny est très jolie, d’autant qu’on peut choisir les teintes que l’on souhaite mélangées (malgré la petite taille du pan).

snow bunny zoom the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

La seule teinte que je ne pense pas pouvoir portée en tant que poudre pour le visage serait la Dark Chocolate Soleil, car je doute fortement de devenir un jour suffisamment bronzée pour pouvoir l’appliquer sans avoir l’air d’un clown. Mais je n’hésiterais pas à la recycler en fard à paupière.

Les 4 poudres suivantes sont beaucoup plus lumineuses mais ne sont pas moins « utiles », elles seront idéales une fois qu’on a un joli teint:

swatchs the little black book of bronzers too faced gauche  onaimelemaquillage

Bien que ce soit une mini version, je trouve que Too Faced a fait quelque chose de très bien, les poudres semblent d’égales qualité aux grands formats. Prenons quelques secondes pour admirer la poudre Pink Leopard par exemple ^^…

pink leopard zoom the little black book of bronzers too faced onaimelemaquillage

Dans cette série, la seule chose que j’ai remarqué c’est que la poudre Endless Summer, qui promet de tenir de longues heures, est plus sèche, ou poudreuse, je ne sais pas trop comment exprimer ce ressenti. Je veux dire, lorsque l’on swatch les autres poudres, on a l’impression que la texture est plus crémeuse ou plus douce. La couleur apparaît immédiatement sur le doigt tandis qu’avec celle là il faut plus insister. Vous me direz c’est probablement cette particularité qui lui permet de tenir 16h sur la peau :).

En ce qui me concerne, je ne regrette absolument pas mon achat. Encore une fois je me le suis commandé aux Etats-Unis grâce à Leslie (c’était le même colis hein, je peux pas me permettre de commander toutes les semaines :P). Pour être honnête je n’étais pas sûre qu’il soit commercialisé en France, j’en ai donc profité puisque je faisait une commande aux US.

Etant donné qu’il n’est actuellement plus disponible sur Sephora.fr, sachez que je l’ai commandé directement sur le site de TooFaced.com où il était affiché à 49$ (soit 43$ en ce moment). Mais en cherchant un peu sur le net j’ai trouvé un code promo de 17% que j’ai appliqué. Donc au final je l’ai payé 41$, soit un peu moins de 37€ (sans les frais de port). Je ne sais pas si j’aurais pu mettre la main dessus en le prenant en France, car il s’est arraché en quelques minutes (allez, quelques heures maximum) sur Sephora.

Voilà, je termine ici ce loooong article. J’espère qu’il vous aura plus et vous aura été utile si jamais vous vouliez craquer sur ce produit :).

N’hésiter à me dire ce que vous en pensez, ça me fait toujours extrêmement plaisir, que ce soit positif ou négatif ;).

2
Share
aperçu i heart makeup

Bonjour à tous,

A l’occasion de la nouvelle année, j’ai décidé de faire un petit « inventaire » de mon maquillage. Ça m’a permis de me rendre compte de ce que j’avais et de ressortir des produits que j’avais un peu délaissés. Je suis retombé sur deux petits cœurs qui m’avaient complètement conquis et qui méritent qu’on parle d’eux.

aperçu blush i heart makeup

On connaît toutes (ou presque) les fameux petits cœurs proposés par Too Faced, mais à 28 euros l’unité ça fait quand même assez cher, on va pas se mentir. Alors j’ai opté pour la version proposée par la marque I Heart Makeup disponible un peu partout sur le net pour le tiers du précédent.

Pour commencer, le packaging du produit est très mignon en forme de cœur à l’image de son « cousin » (pour ne pas dire de l’original) plus cher.

packaging blushing hearts i heart makeup

aperçu i heart makeup

Je vous propose de découvrir en premier le blush, il s’agit de la teinte « Blushing Heart ». Lorsque l’on ouvre le cœur, on découvre les teintes du produit.

aperçu blush i heart makeup

Je dis les teintes puisque comme vous pouvez le voir ce blush cuit est composé de trois teintes différentes que l’on peut utiliser séparément soit mélanger. Les teintes sont assez sobres, pas extrêmement pigmentées. En revanche elle sont très lumineuses. Pour décrire rapidement les couleurs (dans l’ordre de la photo de gauche) je dirais qu’il y a un joli corail discret, un pêche et enfin un rose avec des sous tons un peu violet.

swatch blush i heart makeup

Si vous décidez de mélanger les 3 couleurs, vous obtiendrez un pêche rosé toujours discret mais lumineux.

swatch 3 teintes blush i heart makeup

Si jamais ce produit vous intéresse sachez qu’il existe 3 teintes différentes, vendues environ 7€. Pour ma part j’ai commandé (encore une fois) sur Kosmetik4less.

Je possède aussi un highlighter de la même « gamme » qui m’a bluffé. Dans le boitier il ne paye pas de mine, il a l’air assez banal, une couleur naturelle, un satiné moyen…

aperçu highlighter i heart makeup

Sauf qu’une fois swatché on obtient quelque chose de très lumineux.

swatch highlighter i heart makeup

Et j’insiste encore sur le côté lumineux du produit sans pour autant que celui-ci ne soit pailleté. Pour vous donner une idée cet highlighter détient désormais la deuxième place dans mon cœur juste après celui de The Balm dont je vous parlais dans mes favoris il y a quelques mois déjà.

Bref, avant de commander ces deux produits je n’avais jamais entendu parler de cette marque, désormais je n’hésiterais pas à me prendre d’autres produits pour voir ce qu’ils ont dans le ventre :).

Et vous alors, vous connaissiez déjà ces produits? Dites-moi tout ;).

3
Share
blush brush powder brush real techniques

Des revues concernant les pinceaux Real Techniques, il doit y en avoir des centaines si ce n’est des milliers sur Internet, blog et Youtube confondu. Mais, les articles qui traitent du vieillissement de ces pinceaux sont plus rares.

J’ai décidé aujourd’hui d’aborder ce sujet car, la renommée des pinceaux Real Techniques n’étant plus à faire, je pense que cela pourrait être utile de savoir si ces pinceaux résistent au temps avant d’en acheter.

Comment je vous l’ai déjà dit dans un article précédent, la marque Real Techniques est une marque en laquelle je fais énormément confiance, car je n’ai jamais été « extrêmement » déçue. Du coup à travers les années je me suis crée une petite collection de pinceaux et je pense être à même d’en parler.

aperçu collection pinceaux Real Techniques

Seulement on ne va pas parler des pinceaux que vous venez d’apercevoir mais de deux best seller de la marque: le pinceau « blush brush » et le « powder brush ».

blush brush powder brush real techniques

En effet, j’ai acheté mes tout premiers pinceaux de cette marque il y a plus d’un an maintenant, et j’ai décider de m’en acheter d’autres très récemment. Je peux donc parfaitement les comparer.

pinceaux Real Techniques dates achat

Je compare donc mes pinceaux « vieux » de 1 an et 8 mois avec ceux que je me suis commander le mois dernier.

comparaison n1 pinceaux real techniques

Remarquez-vous une différence majeure? Saurais-vous déterminez quels sont les pinceaux les plus anciens? C’est vrai que si on observe attentivement les photos, on peut remarquer quelques différences. Mais continuons la comparaison plus en détails, en s’intéressant davantage à la tête du pinceau, l’essentiel n’est-ce pas, en commençant par le « blush brush ».

comparaison poils blush brush real techniques

Finalement la première différence que l’on peut observer, c’est l’épaisseur du pinceau, l’un est un peu plus « évasé » que l’autre. Ensuite, la vue de haut permet de constater que les poils sont légèrement différents.

Comme vous l’aurez sans doute compris, c’est le plus ancien pinceau qui est le plus évasé. Toutefois, il faut savoir que je n’ai jamais utilisé de « brush guard » lors du séchage de mes pinceaux. Je considère donc qu’ils ont relativement bien conservé leur forme d’origine. En ce qui concerne les poils, après plus d’un an ils sont très légèrement usés. Puis finalement, concernant la douceur du pinceau, je pense qu’il a perdu un peu de sa douceur originelle mais il reste cependant extrêmement agréable. La différence de douceur est vraiment minime.

Pour ne pas me tromper dans l’identification des pinceau, j’ai collé un petit repère dessus (oui, je suis tout à fait du genre à me tromper, même si je vois les différences entre les pinceaux ^^)

repère différenciation pinceaux real techniques

Passons ensuite au deuxième pinceau, le powder brush, également connu pour son extrême douceur.

comparaison poils powder brush real techniques

Bon là on va pas se mentir, la différence est clairement plus évidente. Le pinceau de droite, le plus ancien cette fois ci, est beaucoup plus évasé que le pinceau neuf. Cependant, je trouve que ça se remarque plus pour l’épaisseur, quand on regarde la tranche du pinceau.

tranche powder brush real techniques

Encore une fois je n’utilisais pas de « brush guard » avec celui-ci non plus. En revanche, ses poils sont toujours aussi doux que ceux du neuf.

En ce concerne le reste du pinceau, on peut remarquer que la peinture de l’inscription du figure sur le manche s’est un peu effacée, mais rien de dramatique.

comparaison manches pinceaux real techniques

Enfin, si vous avez été attentives, vous aurez remarqué que l’inscription à un peu changé, en effet Nic, la soeur de Samantha Chapman, fait désormais partie à part entière de la marque Real Techniques. D’ailleurs, le dernier kit de pinceaux que je me suis acheté s’appelle Nic’s Picks ;).

Pour conclure je dirais donc que ces pinceaux résistent très bien au temps. Je les ai depuis presque deux ans et ils ont que très peu changé. D’autant que leur forme aurait peut-être pu être mieux conservée grâce à l’utilisation d’un brush guard par exemple.

Je ne peux que recommander ces pinceaux, qui sont d’une grande qualité.

2
Share